Michel Picard

Votre député de


Montarville

Michel Picard

Votre député de


Montarville

Menu

Mars, mois de la prévention de la fraude

Mars est le Mois de la prévention de la fraude. En 2018, il s’agira de la 14e édition de cette campagne de formation et de sensibilisation qui vise à aider les consommateurs à détecter, à contrer et à signaler la fraude.

Saviez-vous que vous pouvez lutter contre la fraude? Il faut simplement commencer par en apprendre davantage : savoir, c’est avoir le pouvoir. Reconnaître les signes pour détecter la fraude, rejeter les déclarations qui semblent trop belles pour être vraies afin de contrer la fraude et signaler celle-ci aux organismes appropriés, c’est tout ce qu’il faut.

Détecter la fraude : les arnaques se trouvent sous toutes sortes de formes, c’est pourquoi les détecter constitue la première étape pour vous protéger, ainsi que votre famille. Le Petit livre noir de la fraude contient des conseils et des astuces pour vous aider à détecter les types d’arnaques les plus courants, notamment les abonnements piégés, l’hameçonnage et le vol d’identité.

Contrer la fraude : Restez à l’affût en tout temps. Sachez toujours avec qui vous faites affaire et souvenez-vous de rester prudent si vous recevez des appels, des courriels, des messages texte, des visiteurs ou des lettres non sollicités qui viennent d’on ne sait où.

Signaler la fraude aux organismes d’application de la loi est la dernière étape pour lutter contre la fraude:

  • Le Centre antrifraude du Canada est votre guichet unique pour signaler la fraude. Les employés du Centre antifraude transmettront vos plaintes à l’organisme d’application de la loi approprié. Vous pouvez joindre le Centre en ligne ou au téléphone au 1-888-495-8501.
  • Si vous croyez avoir été piégé par une publicité trompeuse ou d’autres pratiques commerciales trompeuses, envoyez une plainte au Bureau de la concurrence, en ligne ou par téléphone au 1‑800‑348‑5358.
  • Si vous avez perdu de l’argent à cause de fraudeurs, vous pouvez aussi communiquer avec votre service de police local.

Vous trouverez davantage de renseignements sur le site Web du Bureau de la concurrence